Frexit

Réunions publiques de François Asselineau

06/08/2022 Arnac-sur-Dourdou (12)
             27/08/2022 Montpellier (34)
                       04/10/2022 Lyon (69) (groupe de travail)       12/11/2022 Vallères (37)
14/01/2023 Auxerre (89)                                 24/02/2023 Pirajoux (01)                             25/03/2023 Paris (75)                                         07/04/2023 Lys lez-Lannoy (59)
12/04/2023 Caen (14)                                      17/06/2023 Lucciana (Corse)                      30/06/2023 Reims (51)                                       28/07/2023 Bellerive-sur-Allier (03)
30/08/2023 La Bégude de Mazenc (26)         
01/09/2023 Garéoult (84)                           06/10/2023 Toulouse (31)                                 20/10/2023 Orléans
 (45)
12/11//2023 Vallères (37)                                24/11/2023 Pleyben (29)                             25/11/2023 Vannes (56)                                    07/12/2023 Cergy (95)
14/12/2023 Houdan (78)                                 15/12/2023 Limoges-Fourches (77)          12/01/2024 Le Mans (72)                                   13/01/2024 Alençon (61)
27/01/2024 Rome (Italie)                                 09/02/2024 Saint-Maur-Des-Fossés (94)  28/02/2024 Paris (75), salon de l’agriculture  29/02/2024 Orange (84)
01/03/2024 Chambéry (73)                             13/03/2024 Limoge (87)                              14/03/2024 Mareuil-sur-Lay-Dissais (85)        22/03/2024 Saumur (34)
23/03/2024 Rennes (35)                                   24/03/2024 Paris (75) siège de l’UPR        04/04/2024 Laxou (54)                                       05/05/2024 Gresswiller (67)
10,11 ou 12/04 Pas-de-Calais (62)                  11/04/2024 Soissons (02)                            17/04/2024 Saint Pierre (974)                          18/04/2024 Saint Denis (974)

24/04/2024 Alpes-Maritime (06)                      25 ou 27/04 Marseille (13)                          26/04/2024 Montpellier (34)                             02/05/2024 Haute Loire (43)

03/05/2024 Bordeaux (33)                                14/05/2024 Lyon (69)                                  15/05/2024 Annecy (74)                                  17/05/2024 Tarbes (65)

24/04/2024 Côte d’Or (21)                                 25/05/2024 Mulhouse (68)                         31/05/2024 Paris (75)

Permanances tous les jeudis soir 18H à l'essentiel au 9 rue Rachais 69003 - contacts patrice.cali@upr.fr ou Olivier Pelingre delegation_69@upr.fr

Vendredi 24 mai 2024 - 20H - conférence animée par Patrice Cali - Les 51 raisons pour destituer Macron, ouvert à tous. Lyon, 9 rue Rachais 69003.
9 juin 2024 élections européennes - Votez vraiment utile, votez François Asselineau - UPR à 5% il sera député européen et ça va déménager ! (programme en cliquant ici)

                                             APPEL SOLENNEL AU FINANCEMENT DE NOTRE CAMPAGNE POUR LES EUROPÉENNES 2024

Nous avons lancé, depuis le 1er décembre, une grande collecte pour le financement de notre campagne pour les élections européennes qui se tiendront le dimanche 9 juin 2024. 
L'UPR présentera une liste nationale de 81 candidates et candidats. Ce sera une liste d'ouverture, intégrant des personnalités non membres de l'UPR mais partageant notre volonté de rassembler tous ceux qui veulent sauver la France du désastre en la libérant de l'UE, de l'euro et de l'OTAN.

Nous avons fixé à 1.400.000 € la somme globale à atteindre, contre 1.200.000 € fixé comme objectif pour les élections européennes précédentes en 2019. C'est une somme qui peut paraître élevée à certains. Elle est au contraire très modeste, compte tenu de l'ampleur des coûts qu'il faut couvrir face à un corps électoral de 48.752.339 inscrits (nombre au 2e tour de l'élection présidentielle de 2022). Il faut notamment concevoir et faire imprimer des dizaines de millions de bulletins de votes format A4 avec 81 noms, de professions de foi, de tracts, d'affiches électorales, etc., sans compter les frais de déplacement, l'organisation de réunions publiques, etc. Notre collecte, qui a démarré le 1er décembre atteint déjà plus de 550.650 € (au 4 mars). C'est un bon début, mais qui ne représente que 39,3% des 1.400.000 euros visés dans 3 mois. Il faut donc la MOBILISATION DE TOUS pour atteindre notre objectif pour le mois de juin prochain.
FRANÇOIS ASSELINEAU ET L'UPR NE PEUVENT RIEN SANS VOTRE SOUTIEN FINANCIER, NOUS COMPTONS SUR VOUS !

Toutes vos contributions sont les bienvenues :

PRÉCISIONS IMPORTANTES

Nous rappelons que le Code électoral prévoit qu’une même personne ne peut pas donner, au titre d’une même année, plus de 4.600 euros par élection et plus de 7.500 euros pour le financement des partis politiques.
Nous rappelons aussi que les sommes ainsi versées à l'UPR, quelle qu'en soit la forme, ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 66 % des dons et cotisations versées, retenus dans la limite de 20 % du revenu global.


 

Cet homme va-t-il parvenir à détruire la France ?

 


 

3e guerre mondiale : le discours-choc que les Français ont besoin d'entendre


 


 

Nord Stream - L'incroyable amateurisme de la CIA

 

Dans cette vidéo, François Asselineau tire les enseignements de l’affaire du sabotage des gazoducs Nord Stream. 0:16 - La première partie retrace l’historique de ce qui doit être appelé objectivement un acte de guerre, ayant des conséquences économiques désastreuses notamment pour l’Allemagne et la France. 18:53 - Alors que les médias euro-atlantistes ont soigneusement dénigré puis étouffé les révélations du Prix Pulitzer Seymour Hersh sur l’implication directe des États-Unis dans ce sabotage, l’édition du 7 mars 2023 du New York Times a publié une toute nouvelle version qui attribue cette fois-ci la responsabilité de ce sabotage, non plus à la Russie, mais à des pêcheurs pro-ukrainiens. Dans la deuxième partie de cette vidéo, François Asselineau démontre l’invraisemblance de ce nouveau narratif et fustige la pusillanimité de l’exécutif français qui n’a émis aucune protestation contre les États-Unis alors que la France est touchée au cœur de son économie. Au contraire, Macron s’est couché encore une fois devant Biden. François Asselineau dénonce ce qui est peut-être encore plus grave : l’ensemble des prétendues oppositions qui, du RN jusqu’à la NUPES et au PCF, n’ont pas protesté non plus contre cet acte de guerre visant à affaiblir durablement la France et à écarter toute solution pacifique en Ukraine.


 

Ingénierie sociale - Le monde est sous hypnose

 

 

 

 

 

L'ingénierie sociale est, dans le contexte de la sécurité de l'information, une pratique de manipulation psychologique à des fins d'escroquerie. Les termes plus appropriés à utiliser sont le piratage psychologique ou la fraude psychologique.