Frexit

Programme

DEMOCRATIE

1- Mettre en place un Référendum d’Initiative Populaire

  • L’UPR mettra en place le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC)

2- Exiger un casier judiciaire vierge obligatoire pour tout élu

3- Proposer trois référendum nationaux, organisés de façon loyale

  • le premier sur la politique énergétique de la France

  • le deuxième sur la dette publique.

  • le troisième sur l'immigration.

  • L’UPR proposera trois référendum nationaux :

  • le premier sur la politique énergétique

  • le deuxième sur la dette publique.

  • le troisième sur l'immigration.

4- Interdire, de manière constitutionnelle, les transferts de souveraineté non limités dans le temps et dans l’objet.

  • L'UPR inscrira dans la constitution LA LIMITATION DANS LE TEMPS DE TOUT TRANSFERT DE SOUVERAINETÉ

5- Interdire, de manière constitutionnelle, toute prise de contrôle des médias de masse par des fonds de pension ou des groupes et conglomérats multinationaux

  • L’UPR interdira constitutionnellement TOUTES PRISE DE CONTRÔLE DES MÉDIAS DE MASSE PAR DES FÉODALITÉS PRIVÉES

6- Inscrire dans la Constitution : « Les élections s’effectuent au scrutin secret et manuel, au moyen de bulletins de vote en papier, d’urnes transparentes et sous la surveillance du public. Les scrutins par machines à voter électroniques sont interdits. »

  • L'UPR inscrira dans la constitution L'INTERDICTION DES MACHINES À VOTER ÉLECTRONIQUES.

7- Transformer l’actuel Conseil constitutionnel en une Cour Constitutionnelle, qui sera professionnalisée et dépolitisée.

Inspirée de l’exemple allemand, cette Cour sera composée exclusivement de seize magistrats professionnels, élus par les parlementaires pour une période non renouvelable de douze ans. Elle devra défendre la Constitution en toutes circonstances et en aucun cas suggérer de la défaire pour s’adapter à des traités internationaux (modification de l’article 54 de la Constitution). Les possibilités de saisine seront élargies à des groupes d’élus locaux ou de citoyens français.

  • L’UPR Transformera l’actuel Conseil constitutionnel en une Cour Constitutionnelle, qui sera professionnalisée et dépolitisée. LES POSSIBILITÉS DE SAISINE SERONT ÉLARGIES À DES GROUPES D’ÉLUS LOCAUX OU DE CITOYENS FRANÇAIS.

ECOLOGIE

8- Faire valider par les Français les mesures de sobriété énergétique nécessitant d’importants investissements.

  • L’UPR fera valider par les Français LES MESURES DE SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE NÉCESSITANT D’IMPORTANTS INVESTISSEMENTS

9- Gérer la ressource en terre fertile : préserver les terres arables.

  • L’UPR préservera les terres arables et les ressources en terre fertile AVEC BON SENS

10- Protéger la biodiversité, la beauté des paysages français et cette ressource fondamentale qu’est l’eau.

  • L’UPR Protégera la biodiversité, LA BEAUTÉ DES PAYSAGES FRANÇAIS ET CETTE RESSOURCE FONDAMENTALE QU’EST L’EAU

11- Créer une taxe verte à l’importation. Taxe sociale et environnementale sur les productions importées ayant des standards écologiques et sociaux de production plus faibles que nos exigences françaises.

  • L’UPR Créera une taxe verte à l’importation POUR PROTÉGER NOS STANDARDS SOCIAUX ET ÉCOLOGIQUES

12- Mettre un terme aux exportations sauvages de déchets dangereux.

  • L’UPR Mettra un terme AUX EXPORTATIONS SAUVAGES DE DÉCHETS DANGEREUX.

13- Protéger la santé mondiale par des initiatives à l’ONU proposant des restrictions dans l’utilisation des antibiotiques dans l’agriculture et des perturbateurs endocriniens.

  • L’UPR Protégera la santé mondiale par des initiatives à l’ONU EN PROPOSANT DES RESTRICTIONS DANS L’UTILISATION DES ANTIBIOTIQUES DANS L’AGRICULTURE ET DES PERTURBATEURS ENDOCRINIENS.

14- Abandonner le système de marché du carbone européen (Système communautaire d’échanges de quotas d’émissions), complexe et défaillant,

  • L’UPR libérera la france du marché carbone européen et RENFORCERA PROGRESSIVEMENT MAIS SIGNIFICATIVEMENT LA CONTRIBUTION CLIMAT ÉNERGIE PAR LA MISE EN PLACE DE MESURES D’ACCOMPAGNEMENT

15- Diminuer les gaspillages industriels : favoriser un système industriel sobre en consommation de ressources naturelles.

  • L’UPR Diminuera les gaspillages industriels  et FAVORISERA UN SYSTÈME INDUSTRIEL SOBRE EN CONSOMMATION DE RESSOURCES NATURELLES.

16- Concilier la recherche économique et la recherche écologique en France. Garantir l’indépendance des scientifiques qui travaillent sur le climat et l’énergie.

  • L’UPR Conciliera la recherche économique et la recherche écologique en France en GARANTISSANT L’INDÉPENDANCE DES SCIENTIFIQUES QUI TRAVAILLENT SUR LE CLIMAT ET L’ÉNERGIE.

AGRICULTURE

17- Interdire les OGM (farine animale comprise)

  • L’UPR protégera la santé des français PAR L’INTERDICTION DES OGM ET LES FARINES ANIMALES

18- Remplacer la PAC par la PNA (politique nationale agricole) La sortie de l’UE ne modifiera en rien le niveau des subventions versées à nos agriculteurs, puisque ces subventions, bien que qualifiées d’européennes, sont en réalité financées par les contribuables français.

  • L’UPR remplacera les subventions européennes de la PAC par la politique nationale agricole (PNA) LES SUBVENTIONS EUROPÉENNES SONT FINANCÉES PAR LES FRANÇAIS

19- Améliorer le bien-être animal.

  • L'UPR est conscient des conditions d'élevage industriel et VEILLERA À ASSURER LE BIEN ÊTRE ANIMAL

20- Garantir un revenu digne et stable aux agriculteurs en favorisant un prix juste à la vente des productions. Réguler les spéculations sur les produits alimentaires à destination de l’homme et des animaux en réglementant les marges de la filière.

  • 20 l’UPR favorisera un prix juste à la vente pour GARANTIR UN REVENU JUSTE ET DIGNE AUX AGRICULTEURS

  • 20 bis

l’UPR réglementera les marges pour RÉGULER LA SPÉCULATION SUR LES PRODUITS ALIMENTAIRES.

21- Garantir l’autosuffisance alimentaire nationale et participer à la sécurité alimentaire mondiale. Mise en place d’un nouveau POS (plan d’occupation des sols) et garantie des aides alimentaires aux ONG tels « Les Restos du Cœur ».

  • 21L’UPR contribuera à la sécurité alimentaire mondiale et GARANTIRA L’AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE FRANÇAISE

  • 21 bis

L’UPR définiera un nouveau plan d’occupation des sols (POS) et GARANTIRA LES AIDES ALIMENTAIRES AUX ONG TELS « LES RESTOS DU CŒUR »

22- Libérer le commerce de semences anciennes et interdire le brevetage des nouvelles semences. Entreprendre des négociations avec l’Organisation mondiale de la santé sur les règles de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) liées au Codex Alimentarius, afin de refuser une partie de ces normes dans la production nationale et pour certains produits importés.

  • 22

L’UPR interdira le brevetage de nouvelles semences et libérera le commerce des semences anciennes

  • 22 bis

L’UPR Entreprendra des négociations avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) AFIN D’EXCLURE CES NORMES DE LA PRODUCTION NATIONALE ET POUR CERTAINS PRODUITS IMPORTÉS.

23- Assurer aux ménages un budget alimentaire ne dépassant pas 15 % de leur budget global

  • L’UPR Assurera aux ménages UN BUDGET ALIMENTAIRE NE DÉPASSANT PAS 15 % DE LEUR BUDGET GLOBAL

ECONOMIE

24- Ré-attribuer à la Banque de France son rôle normal de financement de l’État et des collectivités locales. Cela implique l’abrogation de l’article 123 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE), mesure cohérente avec notre dénonciation globale de ce traité en application de l’article 50 du traité sur l’Union européenne (TUE).

  • L’UPR redonnera à la Banque de France son rôle initial de financement de l’État et des collectivités locales PAR L’ABROGATION DE L’ARTICLE 123 (TFUE) TRAITÉ SUR LE FONCTIONNEMENT DE L’UNION EUROPÉENNE

  • 25- Rétablir le contrôle des mouvements de capitaux implique notamment l’abrogation de l’article 63 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE), mesure cohérente avec notre dénonciation globale de ce traité en application de l’article 50 du traité sur l’Union européenne (TUE).

  • L’UPR, par l’abrogation de l’article 63 du TFUE, RÉTABLIRA LE CONTRÔLE DES MOUVEMENTS DE CAPITAUX

26- Interdire les activités de lobbying et de trafic d’influence. Rendre illégales les entreprises de lobbying et de trafic d’influence, dont l’activité consiste à manipuler l’information ou à diffuser de fausses informations afin d’obtenir des pouvoirs publics des décisions contraires à la volonté démocratiquement exprimée par la nation.

  • L’UPR rendra illégales les entreprises dont l’activité consiste à manipuler l’information afin d’obtenir des pouvoirs publics des décisions contraires à l'intérêt général EN INTERDISANT LES ACTIVITÉS DE LOBBYING ET DE TRAFIC D’INFLUENCE.

27- Mettre en place de manière effective de la séparation des activités de banque de dépôt et de banque d’affaires pour prévenir les crises financières systémiques et éviter l’aléa moral de la privatisation des profits et de la socialisation des pertes. Cela aidera aussi à réorienter les banques vers leur cœur de métier, qui doit être le financement de l’économie réelle, en particulier les prêts aux PME et aux TPE.

  • L’UPR ré-attribuera aux banques leur cœur de métier principalement sur les prêts aux PME et aux TPE EN RÉ-INSTAURANT LA SÉPARATION DES ACTIVITÉS DE BANQUE DE DÉPÔT ET DE BANQUE D’AFFAIRES

28- Donner un cadre législatif aux activités des « clubs de réflexion ». Tous les « think tanks » devront produire et rendre publiques, de façon précise, exhaustive et justifiée, toutes leurs sources de financement. Ces données exhaustives seront présentées en page d’accueil sur leur site Internet et sur toutes leurs publications.

  • L’UPR encadrera les groupes de réflexions de type think tanks pour les obliger à rendre publiques toutes leurs sources de financement de façon précise et justifiée EN LEUR DONNANT UN CADRE LÉGISLATIF POUR LEURS ACTIVITÉS

 

29- Rétablir le contrôle des mouvements de capitaux. Il s’agit du seul moyen de reprendre le contrôle des délocalisations et d’affirmer notre souveraineté nationale face aux puissances financières (agences de notation, fonds spéculatifs, etc.).Recettes budgétaires supplémentaires résultant du rétablissement du contrôle des mouvements de capitaux : 20 milliards d’euros par an.

  • L’UPR reprendra le contrôle des délocalisations et affirmera la souveraineté de la France face aux puissances financières EN RÉTABLISSANT LE CONTRÔLE DES MOUVEMENTS DE CAPITAUX = +20 MILLIARDS D’EUROS PAR AN

30- Relocaliser en France le plus grand nombre possible de commandes publiques. Interdiction sera faite à l’ensemble des ministères de s’approvisionner ailleurs qu’en France, sauf lorsqu’il n’y a pas de moyen de faire autrement (appels d’offres limités aux productions dont la part fabriquée en France est égale ou supérieure à 75 % du coût total).

  • L’UPR interdira à l’ensemble des ministères de s’approvisionner ailleurs que sur le territoire, sauf en cas pénurie et RELOCALISERA EN FRANCE LE PLUS GRAND NOMBRE POSSIBLE DE COMMANDES PUBLIQUES

31- Maintien des 35 885 maires et l’arrêt des regroupements forcés de communes

  • L’UPR arrêtera les regroupements forcés de communes, demandé par l’union européenne et préservera les 35 885 maires

 

32- Budgétaires résultant de la réduction du millefeuille administratif :

6,4 milliards d’euros par an

sur le nombre de députés nationaux : 38 millions d’euros par an.

sur le nombre de députés européens : 45 millions d’euros par an.

sur le nombre de sénateurs : 131 millions d’euros par an.

sur le nombre de conseillers régionaux : 75 millions d’euros par an.

sur le nombre de conseillers départementaux : 62 millions d’euros par an.

sur le périmètre de la région (avant 1982) : 6 milliards d’euros par an.

Réduction du nombre de députés de 577 à 500, soit 1 pour 130 000 habitants comme en Allemagne, ce qui équivaut à la suppression de 77 postes de députés (et des attachés parlementaires qui vont avec).

Suppression des 74 députés européens. Par la sortie de la France de l’Union européenne.

Réduction du nombre de sénateurs de 348 à 101, soit 1 par département (à comparer à 100 sénateurs aux États-Unis pour 325 millions d’habitants et 69 en Allemagne pour 83 millions d’habitants), ce qui équivaut à la suppression de 247 postes de sénateurs (et des attachés parlementaires qui vont avec).

Retour aux 22 Régions de France métropolitaine d’avant la réforme Hollande et leur réduction au rang d’établissements publics régionaux comme avant la réforme Defferre de 1982, soit la suppression des 1 757 postes de conseillers régionaux.

Division par 2 du nombre de conseillers départementaux, soit la suppression de 2 054 postes de conseillers départementaux.

  • L’UPR réduira le budget alloué au millefeuille administratif et fera une économie de 6,4 milliards d’euros/an, en supprimant les postes de :

77 DÉPUTÉS NATIONAUX = 38 M D’EUROS/AN

74 DÉPUTÉS EUROPÉENS = 45 M D’EUROS/ AN

247 SÉNATEURS = 131 M D’EUROS/ AN

1 757 CONSEILLERS RÉGIONAUX = 75 M D’EUROS/ AN

2 054 CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX = 62 M D’EUROS/ AN

33- Sortie de l’euro et dépréciation du franc de l’ordre de 10 %, ce qui rendra les exportations françaises plus compétitives, les importations moins compétitives, et ce qui relancera la croissance. Prévision d’une baisse de l’ordre de 1 à 2 millions de chômeurs.

  • L’UPR rendra les exportations françaises plus compétitives et les importations moins compétitives entraînera une forte baisse du chômage et relancera la croissance EN SORTANT DE L’EURO LA DÉPRÉCIATION DU FRANC SERA DE L’ORDRE DE 10 %

  •  

 

SERVICES PUBLICS

34- Interdire la privatisation des services publics stratégiques existant actuellement dans le domaine de la santé et de l’éducation

  • L’UPR interdira la privatisation des services publics stratégiques PARTICULIÈREMENT DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ ET DE L’ÉDUCATION

 

35- L’inscription, dans la Constitution, des communes et des départements comme des maillons essentiels de la démocratie française.

  • L’UPR inscrira dans la Constitution, LES COMMUNES ET LES DÉPARTEMENTS COMME DES MAILLONS ESSENTIELS DE LA DÉMOCRATIE FRANÇAISE.

  •  

36- Nationaliser tout établissement financier secouru par des fonds publics

  • L’UPR nationalisera tout établissement financier SECOURU PAR DES FONDS PUBLICS

37- Renationaliser les sociétés d’adduction d’eau, EDF, ENEDIS, ENGIE, les sociétés d’autoroutes, la SNCF, Orange et la Poste Organiser le «retour à la nation» (c’est-à-dire une nationalisation totale ou partielle, selon les cas) des entreprises :

  • EDF et Enedis (anciennement ERDF) 

  • Engie (anciennement GDF Suez) 

  • Orange (anciennement France Télécom) 

  • toutes les sociétés d’autoroute 

  • toutes les sociétés de réseau d’adduction d’eau 

  • TF1 

  • TDF (Télédiffusion de France : TNT, vidéo à la demande, connexions haut débit…) 

  • tout établissement financier secouru par des fonds publics

  • L’UPR redonnera ses lettres de noblesses aux entreprises comme ENEDIS, ENGIE, EDF, la SNCF, ORANGE, la POSTE, les sociétés d’autoroutes et les sociétés d’adduction d’eau PAR UN «RETOUR À LA NATION» EN ORGANISANT LEUR RENATIONALISATION

38- L’arrêt immédiat des regroupements forcés de communes. Dorénavant, un regroupement de communes ne pourra avoir lieu qu’à la suite d’un référendum auprès des populations concernées de chaque commune.

  • L’UPR procédera à l’arrêt immédiat des regroupements forcés de communes. UN REGROUPEMENT DE COMMUNES NE POURRA AVOIR LIEU QU’APRÈS UN RÉFÉRENDUM AUPRÈS DES POPULATIONS CONCERNÉES

39- La possibilité aux communes ayant fusionné depuis le 1ᵉʳ janvier 2010 de « défusionner » et de reprendre leur liberté.

  • L’UPR accordera aux communes ayant fusionné depuis le 1ᵉʳ janvier 2010 LA POSSIBILITÉ DE REPRENDRE LEUR LIBERTÉ.

 

 

EMPLOI/RETRAITE

40- Augmentation du SMIC à 1300 € nets par mois.

  • L’UPR garantira un niveau de rémunération “DIGNE” PAR UNE AUGMENTATION DU SMIC À 1300 € NETS PAR MOIS.

 

41- Abrogation des lois « Macron» et « El Khomri »

42- Baisse des cotisations sociales patronales pour les PME et les TPE Majoration du salaire minimum interprofessionnel de croissance

Porter le SMIC mensuel de 1 153 € nets à 1 300 € nets, soit une augmentation de 12 % du SMIC actuel. Le surcoût pour l’employeur sera compensé en partie par une baisse des cotisations sociales patronales pour les PME et les TPE.

  • L’UPR va Porter le SMIC mensuel de 1 153 € nets à 1 300 € nets, Le surcoût pour l’employeur sera compensé en partie PAR UNE BAISSE DES COTISATIONS SOCIALES PATRONALES POUR LES PME ET LES TPE.

43- Suppression du RSI et de la CIPAV au profit d’un rapprochement avec le régime général

  • L’UPR Supprimera le RSI et la CIPAV AU PROFIT D’UN RAPPROCHEMENT AVEC LE RÉGIME GÉNÉRAL

 

44- Favoriser la participation des travailleurs à la direction de l’économie (salariés actionnaires), Établir l'indépendance des syndicats français et garantir leur fonctionnement.

45- Abrogation de la directive sur les travailleurs détachés

  • L’UPR mettra fin à un système injuste EN ABROGEANT LA DIRECTIVE SUR LES TRAVAILLEURS DÉTACHÉS

46- Inscription dans la Constitution du principe de la retraite par répartition et celui d’une retraite minimale pour assurer à chacun une existence convenable.

  • L’UPR inscrira dans la constitution LA RETRAITE PAR RÉPARTITION

 

 

 

LIBERTÉS PUBLIQUES

47- Limiter à deux mois les plans Vigipirate, avec renouvellement sur autorisation du Parlement et référendum obligatoire au bout de trois renouvellements

  • L’UPR par consentement du parlement et avec un référendum obligatoire au bout de trois prorogations limitera à deux mois les plans vigipirate

48- Rétablir le principe fondamental du secret des correspondances (postales, électroniques, etc.) et des télécommunications. Seul un juge pourra ordonner le fichage de ces données.

  • L’UPR garantira que seul un juge pourra ordonner le fichage de vos données POUR RÉTABLIR LE PRINCIPE FONDAMENTAL DU SECRET DES CORRESPONDANCES POSTALES ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

 

49- Rétablir le principe fondamental d’aller et venir sans avoir l’impression d’être surveillé. Avec réexamen périodique de l’utilité exacte du dispositif des caméras de surveillance et adoption d’une législation beaucoup plus contraignante pour en installer de nouvelles.

  • L’UPR réexaminera périodiquement l’utilité exacte du dispositif des caméras de surveillance POUR RÉTABLIRA LE DROIT FONDAMENTAL D’ALLER ET VENIR SANS AVOIR L’IMPRESSION D’ÊTRE SURVEILLÉ

 

50- Retirer la France du réseau INDECT et de tout système comparable. Ce système, promu par l’Union européenne, consiste en une surveillance informatique systématique des contenus Internet par mots-clefs. Il viole certains principes démocratiques fondamentaux et met en place les conditions d’un univers totalitaire. Ce type de surveillance doit être dénoncé comme tel et interdit.

  • L’UPR dénoncera la surveillance informatique par mots-clefs, des contenus Internet car ceci viole certains principes démocratiques fondamentaux l’UPR et RETIRERA LA FRANCE DU RÉSEAU INDECT ET DE TOUT SYSTÈME COMPARABLE PROMU PAR L’UE

51- Supprimer la reconnaissance du mandat d’arrêt européen et revenir à la procédure normale d’extradition, seule garante des libertés publiques

  • L’UPR pour revenir à la procédure normale d’extradition, seule garante des libertés publiques SUPPRIMERA LA RECONNAISSANCE DU MANDAT D’ARRÊT EUROPÉEN

 

52- Protéger les « lanceurs d’alerte »

  • L’UPR en sortant la France de l’Union Européenne EN FINIRA AVEC “LE SECRET D’AFFAIRE” ET PROTÉGERA “LES LANCEURS D’ALERTE”

 

53- Interdire tout « puçage » (RFID ou autres) des êtres humains. Cette interdiction nationales accompagnera d’une saisine de l’Organisation des Nations unies pour que ce puçage fasse l’objet d’une interdiction universelle.

  • L’UPR recommandera par saisine à l’Organisation des Nations unies (ONU) que le puçage fasse l’objet d’une interdiction universelle etINTERDIRA LE PUÇAGE (RFID) DES ÊTRES HUMAINS EN FRANCE

 

54- Encadrer les fichiers nationaux de Français et interdire le stockage hors de France de leurs données personnelles

  • L’UPR renforcera la législation sur LA PROTECTION DE VOS DONNÉES PERSONNELLES

 

 

MÉDIAS

55- Établir la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’État et des puissances d’argent. Être les « Montesquieu du XXIᵉ siècle » en actualisant le principe de la séparation des pouvoirs et en reconnaissant le quatrième pouvoir : le pouvoir médiatique.

  • L’UPR actualisera le principe de la séparation des pouvoirs et reconnaîtra le pouvoir médiatique EN GARANTISSANT LA LIBERTÉ DE LA PRESSE À L’ÉGARD DE L’ÉTAT ET DES PUISSANCES D’ARGENT.

 

56- Adopter des lois anti-concentration et des dispositifs permettant de lutter contre la logique de la financiarisation et la logique commerciale dans le domaine des médias. Interdire aux groupes intervenant fortement dans d’autres secteurs économiques de posséder des médias.

  • L’UPR n’autorisera pas les groupes intervenant fortement dans d’autres secteurs économiques de posséder des médias et ADOPTERA DES LOIS ANTI-CONCENTRATION ET DES DISPOSITIFS POUR LUTTER CONTRE LA LOGIQUE COMMERCIALE ET DE FINANCIARISATION DANS LE DOMAINE DES MÉDIAS.

 

57- Limiter l’ampleur des financements publicitaires et la durée des messages publicitaires.

  • L’UPR garant de l’education populaire LIMITERA LA DURÉE DES MESSAGES PUBLICITAIRES et L’AMPLEUR DE LEURS FINANCEMENTS

 

58- Réformer le système d’aides publiques à la presse afin que les subventions favorisent les médias qui participent de façon loyale et désintéressée à la vie démocratique.

  • LUPR oeuvrera pour que les subventions favorisent les médias qui participent de façon loyale et désintéressée à la vie démocratique EN RÉFORMANT LE SYSTÈME D’AIDES PUBLIQUES DÉDIÉ À LA PRESSE

 

59- Restituer à l’Agence France-Presse son rôle originel de service public de l’information, tel qu’il avait été conçu par le Conseil national de la Résistance. Un financement correct de l’AFP doit être assuré par l’État afin de diffuser une vision française et impartiale des événements planétaires.

  • L’UPR assurera un financement correct de l’AFP par l’État afin de diffuser une vision française et impartiale des événements mondiaux et RESTITUERA À L’AGENCE FRANCE-PRESSE SON RÔLE ORIGINEL DE SERVICE PUBLIC DE L’INFORMATION

 

60- Protéger l’indépendance des journalistes en luttant contre la précarité dans les métiers du journalisme.

  • L’UPR luttera contre la précarité dans les métiers du journalisme etPROTÉGERA L’INDÉPENDANCE DES JOURNALISTES

 

 

NUMÉRIQUE

61- Interdire les dispositifs de surveillance massive de données, pour la liberté et la neutralité d’Internet.

  • L’UPR interdira les dispositifs de surveillance massive de données, POUR GARANTIR LA LIBERTÉ ET LA NEUTRALITÉ D’INTERNET.

62- Limiter le rôle du fournisseur d’accès à Internet à celui de service et non de gendarme du réseau.

  • L’UPR Limitera le rôle du fournisseur d’accès à Internet À CELUI DE SERVICE ET NON DE GENDARME DU RÉSEAU.

 

63- Abroger les lois liberticides sur Internet (LOPPSI 2, loi relative au renseignement, réforme de la LCEN, etc.)

  • L’UPR protégera les français des lois relatives au renseignement EN ABROGEANT LES LOIS LIBERTICIDES SUR INTERNET NOTAMMENT LOPPSI 2

64- Proposer la création d’un Haut Commissariat du numérique (HCN) à l’ONU où seraient regroupées les principales instances régissant Internet, pour un droit universel à l’Internet et à l’information.

  • L’UPR agira pour regrouper les principales instances régissant Internet, pour un droit universel à l’Internet et à l’information et PROPOSERA LA CRÉATION D’UN HAUT COMMISSARIAT DU NUMÉRIQUE À L’ONU

 

65- Garantir l’anonymat sur Internet.

  • L’UPR veillera à la liberté d’expression et GARANTIRA LE PRINCIPE DU DROIT À L’ANONYMAT, AU DÉRÉFÉRENCEMENT ET À L’OUBLI SUR INTERNET.

 

 

POUVOIRS PUBLICS

JUSTICE

66- Garantir une Justice indépendante, transparente et publique. Soumettre la nomination des magistrats du Parquet à l’avis conforme du Conseil supérieur de la magistrature.

  • L’UPR soumettra la nomination des magistrats du Parquet à l’avis conforme du Conseil supérieur de la magistrature et GARANTIRA UNE JUSTICE INDÉPENDANTE, TRANSPARENTE ET PUBLIQUE

67- Instituer un conseil consultatif de l’autorité judiciaire représentatif des magistrats et greffiers afin de porter la voix des cours et tribunaux auprès du Parlement et du pouvoir exécutif sur les questions juridiques et budgétaires.

  • L’UPR portera la voix des cours et tribunaux sur les questions juridiques et budgétaires auprès du Parlement et du pouvoir exécutif EN ÉRIGEANT UN CONSEIL CONSULTATIF DE L’AUTORITÉ JUDICIAIRE REPRÉSENTATIF DES MAGISTRATS

 

68- Conférer aux chefs de juridiction et aux assemblées générales un droit de communication au public pour rendre le fonctionnement judiciaire plus transparent, informer et éclairer les citoyens.

  • L’UPR conférera aux chefs de juridiction et aux assemblées générales un droit de communication au public POUR INFORMER ET ÉCLAIRER LES CITOYENS et RENDRE LE FONCTIONNEMENT JUDICIAIRE PLUS TRANSPARENT

 

69- Donner à la Justice les moyens humains et matériels de recouvrer sa dignité et son efficacité. Lancer un grand plan de rétablissement de la Justice sur cinq ans en deux étapes :

  • augmenter les effectifs réels des magistrats, greffiers et fonctionnaires des juridictions pour qu’ils correspondent aux effectifs théoriques actuels, par un effort exceptionnel de recrutement ouvert sur la société civile ;

  • augmenter raisonnablement le nombre de tribunaux d’instance et redéfinir leur champ de compétences pour améliorer les capacités de traitement des affaires de la vie courante.

  • 69-

L’UPR donnera à la Justice les moyens humains et matériels de recouvrer sa dignité et son efficacité EN AUGMENTANT LES EFFECTIFS RÉELS DES MAGISTRATS, GREFFIERS ET FONCTIONNAIRES DES JURIDICTIONS

 

  • 69 bis

L’UPR donnera à la Justice les moyens humains et matériels de recouvrer sa dignité et son efficacité EN AUGMENTANT LE NOMBRE DE TRIBUNAUX D’INSTANCE ET EN RE-DÉFINISSANT LEUR CHAMP DE COMPÉTENCES

 

70- Séparer le budget judiciaire et le budget pénitentiaire pour plus de transparence dans l’allocation des moyens.

  • L’UPR pour plus de transparence dans l’allocation des moyens SÉPARERA LE BUDGET JUDICIAIRE ET LE BUDGET PÉNITENTIAIRE

 

71- Réévaluer l’aide juridictionnelle et atténuer les effets de seuil.

  • L’UPR pour préserver l’accès au droit pour tous RÉÉVALUERA L’AIDE JURIDICTIONNELLE ET ATTÉNUERA LES EFFETS DE SEUIL.

 

72- Simplifier lois et procédures et adapter le langage juridique à son époque pour améliorer l’intelligibilité du droit et l’accessibilité de la Justice aux citoyens.

  • L’UPR Simplifiera les lois et les procédures et adaptera le langage juridique à son époque POUR AMÉLIORER L’INTELLIGIBILITÉ DU DROIT ET L’ACCESSIBILITÉ DE LA JUSTICE AUX CITOYENS

 

73- Préserver la souveraineté judiciaire du peuple en maintenant les cours et les jurys d’assises pour juger tous les crimes.

  • L’UPR préservera la souveraineté judiciaire du peuple EN CONSERVANT LES COURS ET LES JURYS D’ASSISES POUR CONSIDÉRER TOUS LES CRIMES

 

74- Rendre les procédures judiciaires civiles consultables par les justiciables sur l’Internet avant la fin du quinquennat.

  • L’UPR avant la fin de son quinquennat RENDRA LES PROCÉDURES JUDICIAIRES CIVILES CONSULTABLES PAR LES JUSTICIABLES SUR INTERNET

 

75- Lutter contre la récidive et améliorer l’indemnisation des victimes. Développer le travail et l’emploi en détention pour mieux préparer la réinsertion des condamnés à leur libération et leur permettre d’obtenir les moyens d’indemniser les victimes.

  • 75

L’UPR agira contre toute forme d’injustice

LUTTERA CONTRE LA RÉCIDIVE ET AMÉLIORERA L’INDEMNISATION DES VICTIMES

 

  • 75 bis

L’UPR pour mieux préparer la réinsertion des condamnés à leur libération et leur permettre d’obtenir les moyens d’indemniser les victimes DÉVELOPPERA LE TRAVAIL ET L’EMPLOI EN DÉTENTION

 

76- Supprimer les réductions automatiques de peine et subordonner toute réduction de peine aux mérites des condamnés.

  • L’UPR supprimera les réductions automatiques de peine et LES SUBORDONNERA AUX SEULS MÉRITES DES CONDAMNÉS.

 

77- Dissuader la récidive en rétablissant la règle de la révocation automatique du sursis simple en cas de nouvelle condamnation et en généralisant ce régime à toutes les formes de sursis.

  • L’UPR dissuadera la récidive en rétablissant la règle de la révocation automatique du sursis simple en cas de nouvelle condamnation et EN GÉNÉRALISANT CE RÉGIME À TOUTES LES FORMES DE SURSIS.

 

78- Restaurer la prison et transformer l’univers carcéral. Créer plusieurs catégories d’établissements pénitentiaires pour mieux les adapter à la population carcérale afin d’optimiser les chances de réinsertion.

  • L’UPR créera plusieurs catégories d’établissements pénitentiaires mieux adaptés à la population carcérale POUR TRANSFORMER LA DÉTENTION ET OPTIMISER LES CHANCES DE RÉINSERTION

 

79- Lutter contre toute forme de trafic et de violence en détention, notamment en introduisant le tirage au sort pour l’attribution des activités proposées aux détenus, pour contourner les rapports de force.

  • L’UPR afin de contourner les rapports de force en détention et lutter contre toute forme de trafic INTRODUIRA LE TIRAGE AU SORT POUR L’ATTRIBUTION DES ACTIVITÉS PROPOSÉES AUX DÉTENUS

 

80- Réformer l’accès aux soins en détention et permettre une véritable pratique sportive et des activités expérimentales afin de restaurer le détenu dans son intégrité physique et psychique en vue de sa libération.

  • L’UPR réformera l’accès aux soins en détention pour permettre une véritable pratique sportive et des activités expérimentales AFIN DE RESTAURER LE DÉTENU DANS SON INTÉGRITÉ PHYSIQUE ET PSYCHIQUE EN VUE DE SA LIBÉRATION.

 

LOGEMENT

81- Résorber la pénurie de logements. Relancer la construction de logements sociaux.

  • L’UPR lancera un chantier de 80 000 logements par an

en supplément de ceux déjà prévus, qui sera financé

par la récupération des fonds versés à l’UE

POUR RÉSORBER LA PÉNURIE DE LOGEMENTS ET RELANCER LA CONSTRUCTION DE LOGEMENTS SOCIAUX.

 

82- Renforcer le contrôle des conditions de logement (accès à l’eau potable, installations sanitaires, chauffage, électricité, confort général)

  • L’UPR renforcera le contrôle des conditions de logement POUR LA VÉRIFICATION DES NORMES ET GARANTIR UN CONFORT GÉNÉRAL DANS L’HABITATION

 

83- Favoriser la mixité sociale et mettre un terme à la ghettoïsation des plus riches et des plus pauvres. Renforcer la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (loi SRU) et renforcer les sanctions financières contre les municipalités qui se refusent à la construction de logements sociaux.

  • L’UPR consolidera la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (loi SRU) et renforcera les sanctions financières contre les municipalités qui se refusent à la construction de logements sociaux POUR FAVORISER LA MIXITÉ SOCIALE ET METTRE UN TERME À LA GHETTOÏSATION DES PLUS RICHES ET DES PLUS PAUVRES

 

84- Mieux protéger les propriétaires face aux abus de certains locataires. Accélérer les procédures en cas de non-paiement de loyers et de délabrement des biens.

  • L’UPR protégera mieux les propriétaires face aux abus de certains locataires et ACCÉLÈRA LES PROCÉDURES EN CAS DE NON-PAIEMENT DE LOYERS ET DE DÉLABREMENT DES BIENS

 

85- Aider à l’insertion sociale des plus démunis. Développer un programme d’urgence sociale, en couplant le logement et la mise en activité, dans le cadre de résidences d’initiative locale.

  • L”UPR développera un programme d’urgence sociale

en couplant le logement et la mise en activité

dans le cadre de résidences d’initiatives locales

POUR AIDER À L’INSERTION SOCIALE DES PLUS DÉMUNIS

 

 

SANTÉ

86- Réaffirmer solennellement le rôle central de la Sécurité sociale pour assurer une justice sociale entre les citoyens français, aux dépens des assurances privées. Garantir la Sécurité sociale publique pour tous. Inscrire la Sécurité sociale dans la Constitution.

  • L’UPR inscrira la Sécurité sociale dans la Constitution AFIN D’ASSURER UNE SANTÉ PUBLIQUE POUR TOUS

 

87- Mettre un terme à la marchandisation de la santé et refuser de la soumettre aux règles de la concurrence.

  • L’UPR stoppera les intérêts privés et financiers en lien avec la santé et soumis aux règles de concurrence POUR UN RETOUR À UNE SOCIÉTÉ BIENVEILLANTE ET RESPONSABLE

 

88- En revenir au principe selon lequel « chacun doit pouvoir contribuer selon ses moyens et chacun recevoir selon ses besoins ».

  • L’UPR fera renaître pour plus d’équité le principe selon lequel CHACUN DOIT POUVOIR CONTRIBUER SELON SES MOYENS ET RECEVOIR SELON SES BESOINS

 

89- Arrêter les déremboursements de médicaments imposés par l’Union européenne

  • L’UPR mettra un terme définitif

AUX DÉREMBOURSEMENTS DE MÉDICAMENTS EFFICACES IMPOSÉS PAR L’UNION EUROPÉENNE

 

90- Assurer un meilleur remboursement des frais de santé pour tous les Français, notamment en ce qui concerne les soins oculaires et dentaires

  • L’UPR assurera un meilleur remboursement des frais de santé pour tous les Français

SPÉCIALEMENT EN CE QUI CONCERNE LES SOINS OCULAIRES ET DENTAIRES

 

91- Évaluer et tarifier des médicaments. Suspendre les autorisations de commercialisation pour les centaines de médicaments inefficaces, voire dangereux (après une étude indépendante).

  • L’UPR évaluera et suspendra après une étude indépendante et fiable les autorisations de commercialisation POUR LES CENTAINES DE MÉDICAMENTS INEFFICACES VOIRE DANGEREUX POUR LA SANTÉ

 

92- Revenir sur la liberté des prix pratiqués par les laboratoires pharmaceutiques.

  • L’UPR va revenir sur la liberté des prix pratiqués par les laboratoires pharmaceutiques POUR REFUSER UN MODÈLE DE SOCIÉTÉ INÉGALITAIRE À L’AMÉRICAINE

 

93- Réglementer les relations entre les laboratoires, les médecins et les organismes de santé publique.

  • L’UPR réglementera les relations entre les laboratoires les médecins et les organismes de santé publique

POUR EN FINIR AVEC LA CORRUPTION ET LES CONFLITS D'INTÉRÊTS SUR LE TERRITOIRE

 

94- Vaccins Obligation légale pour l’industrie pharmaceutique de fournir la forme trivalente (diphtérie, tétanos, poliomyélite).

  • l'UPR interdira la vente de nouveaux vaccins si L'INDÉPENDANCE DES CHERCHEURS N’EST PAS ÉTABLIE ET SI l’ EFFICACITÉ DE CEUX CIN'EST PAS LARGEMENT PROUVÉE

 

95- Réévaluer les salaires du personnel des hôpitaux de l’Assistance publique

  • L’UPR réévaluera les salaires du personnel des hôpitaux de l’Assistance publique EN RÉCUPÉRANT LES CONTRIBUTIONS VERSÉES À L’UNION EUROPÉENNE

 

96- Sanctuariser une médecine accessible sur l’ensemble du territoire. Stopper les regroupements d’établissements et redonner l’indépendance à la médecine de ville comme à la médecine hospitalière (en particulier à la recherche au sein des CHU) en regroupant le nombre d’organismes de contrôle.

  • L’UPR synchronisera le nombre d’organismes de contrôle et redonnera son indépendance à la médecine de ville comme à la médecine hospitalière

POUR SANCTUARISER LA SANTÉ SUR L’ENSEMBLE DU TERRITOIRE NATIONAL

 

97- Réexaminer tous les projets de fermeture d’hôpitaux et de maternités sur le territoire national.

  • L’UPR réexaminera tous les projets de fermeture d’hôpitaux et de maternités sur le territoire national

POUR QUE CHAQUE FRANÇAIS(E) PUISSE BÉNÉFICIER DES MÊMES AVANTAGES

 

98- Redonner à la recherche hospitalière son indépendance vis-à-vis des agences régionales de santé et des cartels pharmaceutiques.

  • L’UPR redonnera à la recherche hospitalière son indépendance VIS-À-VIS DES AGENCES RÉGIONALES DE SANTÉ ET DES CARTELS PHARMACEUTIQUES.

 

99- Engager des poursuites judiciaires contre les officines et les sociétés orchestrant de grandes peurs collectives à des fins d’extorsion de fonds publics

  • L’UPR engagera des poursuites judiciaires contre les officines et les sociétés ORCHESTRANT DE GRANDES PEURS COLLECTIVES À DES FINS D’EXTORSION DE FONDS PUBLICS

 

100- Lancer une grande politique publique de médecines douces et alternatives, encadrée par des expertises médicales incontestables, afin d’offrir une médecine moins dépendante des grands laboratoires pharmaceutiques

  • L’UPR lancera une grande politique publique de médecines douces et alternatives, encadrée par des expertises médicales incontestables, AFIN D’OFFRIR UNE MÉDECINE MOINS DÉPENDANTE DES GRANDS LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES

 

101- Libérer la santé de la mainmise des acteurs privés. Relancer par une politique publique la production des médicaments en France. Favoriser la recherche indépendante et publique.

  • L’UPR relancera par une politique publique,

la production des médicaments en France AFIN DE FAVORISER LA RECHERCHE INDÉPENDANTE ET PUBLIQUE

 

102- Réaffirmer le code de déontologie des professions de santé. Préserver l’indépendance nécessaire à l’accomplissement de leur mission.

  • L’UPR réaffirmera le code de déontologie des professions de santé AFIN DE PRÉSERVER L’INDÉPENDANCE NÉCESSAIRE AUX ACTEURS DE LA SANTÉ ET À L’ACCOMPLISSEMENT DE LEURS MISSIONS

 

103- Réaffirmer le libre choix du médecin par le malade, la liberté des prescriptions du médecin, l’entente directe entre malade et médecin en matière d’honoraires et le paiement direct des honoraires par le malade au médecin.

  • L’UPR autorisera le libre choix du médecin par le malade POUR GARANTIR L'ACCÈS AUX SOINS POUR TOUS

 

104- Garantir la confidentialité de la relation patient-médecin, le secret médical et la protection des données. Garantir l’échange de données médicales par un réseau chiffré et inviolable.

  • L’UPR veillera à sécuriser l’échange de données médicales par un réseau chiffré et inviolable

POUR GARANTIR LA CONFIDENTIALITÉ DE LA RELATION PATIENT-MÉDECIN, LE SECRET MÉDICAL ET LA PROTECTION DES DONNÉES

 

Handicap

105- Inciter la multidisciplinarité des équipes en incluant à l’élaboration de solutions les personnes en situation de handicap et les accompagnants

  • L’UPR incitera la multidisciplinarité des équipes en incluant à l’élaboration des solutions LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET LES ACCOMPAGNANTS

 

106- Aider les personnes en situation de handicap à se faire aider en rapprochant les informations de leur lieu de vie

  • L’UPR accompagnera les personnes en situation de handicap pour se faire aider EN RAPPROCHANT LES INFORMATIONS DE LEUR LIEU DE VIE

 

107- Accompagner le bien-être des personnes en situation de handicap grâce aux thérapies médicales, paramédicales et alternatives

  • L’UPR aidera au bien-être des personnes en situation de handicap EN LES ACCOMPAGNANT GRÂCE AUX THÉRAPIES MÉDICALES, PARAMÉDICALES ET ALTERNATIVES

 

108- Revaloriser les aides, et simplifier et accélérer les procédures administratives d’attribution. Pérenniser les allocations en établissant un délai de préavis avant toute réduction d’aide

  • L’UPR pérennisera les allocations en établissant un délai de préavis avant toute réduction d’aides, REVALORISERA CELLES-CI, LES SIMPLIFIERA ET ACCÉLÉRERA LEUR ATTRIBUTION

 

109- Faciliter le travail des professionnels par du soutien psychologique, des formations pratiques de qualité, des simplifications administratives, du temps pour bien aider et une revalorisation des salaires

  • L’UPR facilitera le travail des professionnels par DU SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE, DES FORMATIONS DE QUALITÉ, DES SIMPLIFICATIONS ADMINISTRATIVES ET UNE REVALORISATION DES SALAIRES

 

110- Rendre spontanée la prise en compte de l’accessibilité en l’insérant dans les cursus de formation de production de biens et de services et en incitant les associations et entreprises à intégrer la démarche d’inclusion du handicap dans leurs produits, leurs services et leurs locaux

  • L’UPR Rendra spontanée la prise en compte de l’accessibilité des personnes en situation de handicap EN INCITANT LES ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES À INTÉGRER LA DÉMARCHE D’INCLUSION DU HANDICAP DANS LEURS PRODUITS, LEURS SERVICES ET LEURS LOCAUX

 

111- Inciter chaque commune à mobiliser ses citoyens autour de l’élaboration de solutions simples en faveur des personnes handicapées

  • L’UPR incitera chaque commune à mobiliser ses citoyens AUTOUR DE L’ÉLABORATION DE SOLUTIONS SIMPLES EN FAVEUR DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

 

 

FRANCOPHONIE

112- L’UPR fait de la Francophonie, dans son programme politique, un concept majeur où la coopération politique, économique, sociale et culturelle tient une place éminente.

  • L’UPR fait de la Francophonie, dans son programme politique UN CONCEPT MAJEUR OÙ LA COOPÉRATION POLITIQUE, ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET CULTURELLE TIENT UNE PLACE ÉMINENTE

113- Créer un parlement de la Francophonie, qui sera installé dans les anciens locaux de l’UNESCO à Paris. Donner corps à une véritable communauté francophone en entretenant un lien politique permanent entre les États de la Francophonie.

  • L’UPR créera un parlement de la francophonie, qui sera installé dans les anciens locaux de l’unesco à paris

POUR DONNER CORPS À UNE VÉRITABLE COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE

114- Développer un système d’échanges de type Erasmus avec les pays de la Francophonie. Sensibiliser le peuple de France à son appartenance à cette sphère qui a le français en partage

  • L’UPR développera un système d’échanges de type erasmus avec les pays de la francophonie POUR SENSIBILISER LE PEUPLE DE FRANCE À SON APPARTENANCE À CETTE SPHÈRE QUI A LA LANGUE FRANÇAISE EN PARTAGE

outre mer

115- Garantir le maintien de « l’octroi de mer », menacé par l’Union européenne, et le rétablir dans son objectif premier : taxer les produits importés si on ne peut les produire sur place.

  • L’UPR garantira le maintien de « l’octroi de mer », menacé par l’Union européenne, et le rétablira dans son objectif premier : TAXER LES PRODUITS IMPORTÉS SI ON NE PEUT LES PRODUIRE SUR PLACE.

116- Réaffirmer le principe d’égalité de traitement avec les citoyens de l’Outre-mer et la métropole :

  • péréquation pour la téléphonie et Internet, comme pour l’énergie

  • baisse des billets d’avion

  • égalité de traitement dans les salaires

  • L’UPR réaffirmera le principe d’égalité de traitement avec les citoyens de l’Outre-mer et de la métropole :

  • PÉRÉQUATION POUR LA TÉLÉPHONIE ET INTERNET, COMME POUR L’ÉNERGIE,

  • BAISSE DES BILLETS D’AVION

  • ÉGALITÉ DE TRAITEMENT DANS LES SALAIRES

 

 

ÉDUCATION

117- Veiller à l’indépendance et à la neutralité de l’éducation nationale en créant un conseil de l’éducation et un conseil des programmes libérés de l’influence du monde économique, et constitués de membres issus des communautés littéraire, scientifique et éducative

  • L’UPR veillera à l’indépendance et à la neutralité de l’éducation nationale en créant un conseil de l’éducation et un conseil des programmes libérés de l’influence du monde économique CONSTITUÉS DE MEMBRES ISSUS DES COMMUNAUTÉS LITTÉRAIRE, SCIENTIFIQUE ET ÉDUCATIVE

118- La loi doit prohiber la promotion du consumérisme au sein des établissements et ces derniers privilégier l’utilisation des logiciels libres. La préférence réglementaire doit être donnée aux partenariats publics.

  •  L’UPR par La loi prohibera la promotion du consumérisme au sein des établissements et ces derniers devront privilégier l’utilisation des logiciels libres. LA PRÉFÉRENCE RÉGLEMENTAIRE DOIT ÊTRE DONNÉE AUX PARTENARIATS PUBLICS.

119- Bâtir une école moderne et sereine tournée vers l’avenir. En créant un CAPES d’informatique en vue d’un enseignement au lycée, tout en prônant l’utilisation modérée et intelligente des nouvelles technologies

  • L’UPR bâtira une école moderne et sereine tournée vers l’avenir. EN CRÉANT UN CAPES D’INFORMATIQUE EN VUE D’UN ENSEIGNEMENT AU LYCÉE, TOUT EN PRÔNANT L’UTILISATION MODÉRÉE ET INTELLIGENTE DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

120- Offrir l’accès au savoir à tous et favoriser la mixité sociale. En garantissant l’accueil dans de bonnes conditions des élèves en situation de handicap respectant l’esprit d’égalité et de fraternité républicaines et en développant des structures permettant, en fonction du handicap, d’amener l’enfant à être capable d’intégrer l’école dans les meilleures conditions possibles pour lui.

  • L’UPR offrira l’accès au savoir à tous et favorisera la mixité sociale EN GARANTISSANT L’ACCUEIL DANS DE BONNES CONDITIONS DES ÉLÈVES EN SITUATION DE HANDICAP RESPECTANT L’ESPRIT D’ÉGALITÉ ET DE FRATERNITÉ RÉPUBLICAINES

121- Enrayer la création de ghettos scolaires en obligeant les mairies à répartir de façon équilibrée les logements sociaux autour des différentes écoles primaires de la commune.

  • L’UPR enrayera la création de ghettos scolaires EN OBLIGEANT LES MAIRIES À RÉPARTIR DE FAÇON ÉQUILIBRÉE LES LOGEMENTS SOCIAUX AUTOUR DES DIFFÉRENTES ÉCOLES PRIMAIRES DE LA COMMUNE.

122- Rendre attractif le métier d’enseignant :

  • en augmentant substantiellement la rémunération des enseignants en début de carrière ;

  • en développant une formation initiale permettant une vraie découverte du métier, un encadrement plus long et plus structuré une fois le concours passé, et une formation continue répondant aux besoins exprimés.

  • en permettant aux enseignants volontaires, en fin de carrière, de s’investir dans l’encadrement et le soutien des plus jeunes dans le métier au lieu de partir directement à la retraite

  • en assurant leur confort moral, leur liberté pédagogique ainsi que leur sécurité dans et en dehors des établissements difficiles

  • L’UPR assurera le confort moral des enseignants, leur liberté pédagogique ainsi que leur sécurité dans et en dehors des établissements difficiles et AUGMENTERA SUBSTANTIELLEMENT LA RÉMUNÉRATION DES ENSEIGNANTS EN DÉBUT DE CARRIÈRE

Université

123- Revaloriser le doctorat et les grilles salariales des acteurs de l’enseignement et de la recherche

  •  L’UPR pour lutter contre l’affaissement du niveau universitaireREVALORISERA LE DOCTORAT ET LES GRILLES SALARIALES DES ACTEURS DE L’ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE

124- Sauvegarder le faible coût des études et l’accès à l’université pour tous

  •  L’UPR sauvegardera le faible coût des études POUR GARANTIR L’ACCÈS À L’UNIVERSITÉ POUR TOUS

125- Favoriser la diffusion de la culture humaniste et des connaissances techniques issues du monde universitaire et de la recherche

  •  L’UPR veillera à la diffusion de la culture humaniste dans l'éducation française et FAVORISERA L’APPRENTISSAGE DE CONNAISSANCES TECHNIQUES ISSUES DU MONDE UNIVERSITAIRE ET DE LA RECHERCHE MONDIALE

126- Refuser les grilles d’évaluation anglo-saxonnes et le monopole de l’anglais

  • L’UPR luttera contre les assauts permanents sur la langue française et

REFUSERA LES GRILLES D’ÉVALUATION ANGLO-SAXONNES ET LE MONOPOLE DE L’ANGLAIS

Culture

127- Protéger le patrimoine et en faciliter l’accès à tous. Augmenter substantiellement les budgets alloués à la sauvegarde des monuments historiques classés et inscrits ainsi que des œuvres d’art françaises.

  • L’UPR augmentera substantiellement les budgets alloués à la sauvegarde des monuments historiques classés POUR PROTÉGER LE PATRIMOINE ET EN FACILITER L’ACCÈS À TOUS

128- Assurer l’égal accès pour tous à l’enseignement des sciences, des arts, des sports et stimuler la curiosité et le désir d’apprendre. Assurer financièrement pour chaque enfant la possibilité d’accéder aux lieux d’enseignement des arts et des sports.

  • L’UPR financera pour chaque enfant la possibilité d’accéder aux lieux d’enseignement POUR ASSURER L’ÉGAL ACCÈS POUR TOUS À L’ENSEIGNEMENT DES SCIENCES, DES ARTS, DES SPORTS ET STIMULER LA CURIOSITÉ ET LE DÉSIR D’APPRENDRE

129- Promouvoir la culture comme moyen d’ouverture sur le monde. La France doit dénoncer la « mondialisation » – qui n’est en fait qu’une « américanisation » – et favoriser l’ouverture à toutes les cultures du monde, sur un pied d’égalité. Obligation sera faite aux grandes chaînes de télévision et stations de radio publiques (dont TF1 dé-privatisée) de diffuser des informations et œuvres représentant les points de vue d’autres civilisations : cinéma japonais, chinois, indien, russe, égyptien, tunisien, sénégalais, brésilien, etc.

  • L’UPR dénoncera la « mondialisation de la culture» qui n’est en fait qu’une « américanisation de la pensée » et FAVORISERA L’OUVERTURE À TOUTES LES CULTURES DU MONDE, SUR UN PIED D’ÉGALITÉ

130- Maintenir et approfondir l’exception culturelle française. Soutenir la création artistique française pour les films et les chansons.

  • L’UPR soutiendra la création artistique française POUR LES FILMS ET LES CHANSONS POUR MAINTENIR ET APPROFONDIR L’EXCEPTION CULTURELLE FRANÇAISE

 

DÉFENSE

131- Renouer avec une politique de paix.

Refuser le prétendu « choc des civilisations » en France.

  • L’UPR refusera le prétendu « choc des civilisations » en France et RENOUERA AVEC UNE POLITIQUE DE PAIX

132- Engager les moyens nécessaires pour détruire l’État islamique en Syrie, en coopération avec la Russie et la Turquie.

  • L’UPR en coopération avec la Russie et la Turquie engagera les moyens nécessaires POUR EN FINIR AVEC L’ÉTAT ISLAMIQUE EN SYRIE


 


133- Rompre avec l’alignement diplomatique de la France sur le Qatar et l’Arabie saoudite.

  • L’UPR rompra avec l’alignement diplomatique de la France SUR LE QATAR ET L’ARABIE SAOUDITE

134- Rétablir l’indépendance nationale. Nationaliser temporairement Airbus Group afin de se réapproprier le pilotage des crédits de recherche octroyés à notre vecteur d’ogives nucléaires.

  • L’UPR nationalisera temporairement Airbus Group afin de se réapproprier le pilotage des crédits de recherche octroyés à notre vecteur d’ogives nucléaires.

POUR RÉTABLIR L’INDÉPENDANCE NATIONALE

135- Donner à nos forces les moyens matériels d’atteindre leurs objectifs de défense des intérêts vitaux de la nation.

Adapter notre outil militaire au service d’une « France des cinq continents » en donnant à nos soldats les moyens de leur mission et la fierté de leur métier. Construire un deuxième porte-avions sans délai, puis un troisième dans les dix années suivantes.

  • L’UPR adaptera notre outil militaire au service d’une « France des cinq continents » EN DONNANT À NOS SOLDATS LES MOYENS DE LEUR MISSION ET LA FIERTÉ DE LEUR MÉTIER.

136- Imposer la France comme une grande diplomatie maritime, avec pour mission première la conservation et le respect du droit international de la mer.

  • L’UPR imposera la France comme une grande diplomatie maritime, avec pour mission première LA CONSERVATION ET LE RESPECT DU DROIT INTERNATIONAL DE LA MER

137- Élaborer un dispositif constitutionnel pour limiter la possibilité d’abandonner la souveraineté nationale. Réviser l’article 3 de la Constitution de la manière suivante :« L’indépendance nationale est la condition de l’exercice réel de la souveraineté nationale. »

  • L’UPR pour limiter la possibilité d’abandonner la souveraineté nationale. Révisera l’article 3 de la Constitution de la manière suivante :« L’INDÉPENDANCE NATIONALE EST LA CONDITION DE L’EXERCICE RÉEL DE LA SOUVERAINETÉ NATIONALE. »

138- Plan quinquennal police-gendarmerie de redressement des moyens et des conditions de vie. Porter à 20 milliards d’euros le budget pour la police et la gendarmerie.

  • L’UPR pour un redressement des moyens et des conditions de vie de la police et de la gendarmerie PORTERA À 20 MILLIARDS D’EUROS LEUR BUDGET

139- Interdire toute privatisation dans le secteur de la Défense et de la Sécurité nationale

  • L’UPR pour des raisons de sécurité évidente INTERDIRA TOUTE PRIVATISATION DANS LE SECTEUR DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ NATIONALE

140- Réintégrer la gendarmerie nationale sous l’autorité du ministère de la Défense

  • L’UPR pour une meilleure coordination des forces RÉINTÉGRERA LA GENDARMERIE NATIONALE SOUS L’AUTORITÉ DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE

141- Prévenir l’insécurité et la violence. Par la restauration de l’autorité de l’État et de la loi.

Par l’éducation et la promotion d’une société de non-violence.

Par la baisse du chômage.

Par la fin des guerres illégales auxquelles participe la France.

  • L’UPR pour prévenir l’insécurité et la violence restaurera l’autorité de l’État et de la loi.

PAR L’ÉDUCATION ET LA PROMOTION D’UNE SOCIÉTÉ DE NON-VIOLENCE.

PAR LA BAISSE DU CHÔMAGE.

PAR LA FIN DES GUERRES ILLÉGALES AUXQUELLES PARTICIPE LA FRANCE.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !